Apparition de la 1ére "Obédience"

Franco-haïtienne en france

À l'époque, trouver dans l'univers parisien l'hébergement à une Loge qui plus est haïtienne tenait de l'exploit. Constituée à l'orient de Paris avec des Frères d'horizons différents de perception franc-maçonnique, la Respectable loge, dite de Mission Alexandre Pétion s'attachait, pour exister, à la Respectable loge la Concorde ā l'orient de Sens dans le département du Loiret (45) avant d'avoir trouvé l'asile à la rue cadet, au Grand hôtel du G.O.D.F. 
 

L'organisation administrative des travaux de la première Tenue de Mission Alexandre Pétion était assurée par un collège de fondateurs et d'autres éminents bâtisseurs.  
 

En connaissant le goût puis l'engouement des haïtiens pour le sacré et le spirituel, ils étaient possédés par la vocation à connaitre un essor fulgurant.


Loin de se reconnaître dans un communautarisme de simplicité culturelle, les pionniers fondateurs à l'époque ,parait-il ,voyageaient au - delà d'autres frontière tout en misant sur une philosophie du" vivre ensemble",substance de l'esprit de la Fraternité et du sens de la solidarité 

17 Décembre 2005

La rupture 

Paisible en apparence et contraire de la forme "pure et sans taches" cette elite de frères était plutôt très agitée au point que se regroupaient aux alentours des intérêts les plus graves d'ego à l'arrogance. 
 

La scène de rupture brutale et irréversible, survenue entrena une dérive qui fractionnait en plusieurs parties les acolytes. 
 

Ces derniers avançaient l'hypothèse d'une coalescence active composée de la malice des uns et la malignité des autres conduisant à la formation d'une bulle de dégoût qui Implosait la loge de Mission A: .P: .en clans fragmentės. 
 

C'est l'un des échecs le plus inimaginable qui a impacté durablement la poursuite des travaux et la survivance de deux ateliers dont la loge TRAITDUNION -FH venait tout juste d'être créée par la mère loge de Mission Alexandre Pétion. 


Plus tard, la mise en veille de l'atelier Alexandre Pétion permettait à la loge Traitdunion de récupérer un petit nombre de déçus. 

2007

Une nouvelle organisation

de la grande loge 

Sous le coup d'un arrêté émané de la GLODA de 1961 qui voulait que des élections soient réorganisées, conformément à l'abrogation de l'article 136 de sa constitution qui réduis à un an le mandat du Venerable qui était de trois ans auparavant.
 

Le 3 juin 2018 , une expédition punitive composée de gros bras en provenance d'Haïti conduite par les émissaires de la GLODA en France, jeta à la porte les deux Vénérables qui ne voulaient pas quitté le pouvoir. Les rares frères qui voulaient Contester étaient interdits de parole et quittaient l'enceinte  du temple sous les regards malicieux des gros bonnets de l'orient, fiers et trés satisfaits dans l'accomplissement de leur mission .

Juin 2018

0

© Copyright 2018 Grande Loge Franco-Haïtienne - Tous droits réservés